Biographie

Saxophoniste, compositeur et arrangeur, Jocelyn Ménard est un musicien de jazz d’origine canadienne. Formé à Montréal puis à New York [George Coleman], il joue avec Jean Beaudet, Jean Fréchette, Rémi Bolduc, etc. et participe à de nombreux festivals. Il s’installe en Guadeloupe en 1988 pour enseigner. Il joue régulièrement avec André Condouant, Happy Lewis, Christian Amour, Charlie Chomereau-Lamotte, monte plusieurs projets en big band [Big Band Mavounzy, Gwadloup Big Band…] et en petites formations [Men Art Jazz 4tet, An’nax, Guanada…] avec Normand Deveault, Raymond Grego, Raymond d’Huy, Dominique Bérose etc. Outre des participations sur plusieurs disques de jazz caribéen, il produit son premier album Men Art Work’s en 2001 avec la participation d’Alain Jean-Marie. Il ouvre finalement sa propre école de musique en 1997, qui comptera jusqu’à une douzaine de professeurs. Il a également participé au projet électro-ka de Rico Toto, joué avec Mario Canonge et Paul Lay et s’investit dans des créations théâtre et musique avec le comédien Gilbert Laumord. Ces dernières années il a développé son projet Gwanada en sextet et big band, présenté au Festival de Jazz de Pointe-à-Pitre en 2007 avec la participation entre autres de Michel Cusson. Ses compositions sont rassemblées dans son album, Terre Mère, enregistré entre Paris, la Guadeloupe et Montréal, et qui parait en décembre 2012. Jocelyn fait tourner ses compositions au sein de diverses formations, dont un quartet à Paris avec Mario Canonge. Il retrouve le pianiste en 2013 pour un duo en Guadeloupe. Son projet “Biguine & Jazz” est retenu pour une tournée CEDAC début 2015. En fin d’année, il monte un nouveau quartet avec Jean-Michel Lesdel, Max Fontès et Joseph Casimir, avec lequel il tourne dans les Petites Antilles pour jouer ses compositions. Récemment, Jocelyn Ménard a monté un projet artistique pluridisciplinaire, Mix Art, qui associe la musique, la danse, les arts graphiques et visuels. Dans ce cadre, et avec la complicité de Joël Jernidier, il crée le spectacle “Pwofési A Man Jàn” – cette dernière incarnée par la chanteuse Véronique Hermann-Sambin, et se produit au Centre Culturel Sonis à l’été 2019

Repères

de 2015 à 2019

  • Premières représentations du nouvea projet “Only Monk” encore en gestation (2019)
  • Résidence de création du spectacle “Pwofési A Man Jàn“, et présentation en juillet 2019 sur la scène du Centre Culturel Sonis aux Abymes.
  • Création du projet Mix Art, et spectacles en Guadeloupe (Salle Robert Loyson, Centre Culturel Sonis) – 2018
  • Accompagne Jean-Michel Lesdel lors de son passage à IlÔJazz en fin d’année 2017.
  • Le Jocelyn Ménard Jazz Group clôture l’édition 2017 du festival Terre de Blues au mois de juin.
  • Le projet Jocelyn Ménard Biguine & Jazz est en tournée en février 2015 en Guadeloupe et en Martinique avec le CEDAC.
  • En octobre 2015, organisation d’un SaxCamp d’une semaine en Guadeloupe.
  • Le quartet Jocelyn Ménard Caribbean Jazz Group est en tournée en octobre et novembre 2015 dans les petites Antilles avec l’Alliance française. Concerts à Sainte Lucie et Barbade.

de 2010 à 2014

  • Durant le mois d’août 2014, représentations de « L’épreuve de Virjilan » au festival d’Avignon, avec la compagnie Siyaj & Gilbert Laumord.
  • Concerts en quartet à Paris, avec Mario Canonge, et duo avec Mario Canonge pour un concert à l’Université Antilles Guyane (2013)
  • Toujours en 2013, le spectacle “Chante moi un Conte, Conte moi une Chanson” est invité par l’Université de Virginie, puis réalise une tournée sous l’égides des Alliances françaises de le Caraïbe et d’Amérique du Sud.
  • L’album Terre Mère sort en décembre 2012. Dans la foulée, Jocelyn se produit au concert d’inauguration du Festival IloJazz à Pointe-à-Pitre
  • Au théâtre avec la compagnie Siyaj et Gilbert Laumord pour “Chante moi un conte, conte moi une chanson” ; s’en suivent des tournées en France, à Cuba, en Guadeloupe et en Martinique en 2011 et 2012.
  • Accompagne la chanteuse Jane Rogers sous la direction de Christian Amour. Participe à l’Anguilla Jazz Festival (2010) puis au Lamentin Jazz Festival (2011).

de 2005 à 2009

  • Obtient à Montréal en 2007, le diplôme d’état en saxophone jazz
  • Fait évoluer le trio Guanada vers le sextet Gwanada
  • Fin 2007, présente la version big band de Gwanada, augmentée de sept soufflants et avec la participation de Michel Cusson. Se produit au festival de Jazz de Pointe-à-Pitre en fin d’année.
  • Participe au projet Moundjaka de Rico Toto. Joue avec cette formation au Festival Terre de Blues de Marie-Galante en 2008.

de 2000 à 2004

  • Premier album Men Art Work’s produit en 2001, avec Alain Jean-Marie (pno), Martin Auguste (dms) et Georges Mitchell (b)
  • Accompagne la chanteuse Charito lors d’une tournée japonaise à l’été 2000 sous la direction de Sylvain Gagnon
  • Avec Alain Jean-Marie, joue au festival de Montréal en 2002.

jusqu’en 1999

  • Invité par François Théberge à jouer dans son Medium Band (Festival Au fil de l’Oise en 1999)
  • Monte en 1996 le trio Guanada avec Normand Deveault (pno) et Charly Chomereau-Lamotte (perc). Plusieurs festivals en Guadeloupe et en Martinique. Album éponyme en 1999.
  • Joue sur l’album Human Cause du trompettist Happy Lewis (1997)
  • Avec le Mozaik Jazz Quintet au Festival de Jazz de Pointe-à-Pitre en 1988
  • Continue à étudier auprès de Bernad Maury (Paris) et participe à des master class animées par Dave Liebman, Arturo Sandoval, Gonzalo Rubalcaba ou encore Max Roach
  • Dirige et arrange pour le Big Band Mavounzy, à l’initiative de Christian Amour
  • S’installe en Guadeloupe en 1988
  • Etudie la musique au Canada. Au CEGEP de Drummondville, puis à l’Université Concordia à Montréal. Participe aux festivals de jazz de Montréal, d’Ottawa et de Toronto. En 1987, se rend fréquemment à New York pour étudier avec George Coleman.